Le pétrole et ses dérivés : 5 notions clés à retenir

image Le pétrole et ses dérivés : 5 notions clés à retenir

Le pétrole est une énergie fossile épuisable. Faisant partie de la famille des hydrocarbures, il peut être transformé en plusieurs produits. En effet, le pétrole ne peut pas être employé à l'état naturel. Les différents produits issus de la transformation du pétrole brut sont appelés les dérivés du pétrole. Nous vous proposons alors dans cet article 5 notions clés à retenir sur le pétrole et ses dérivés.

Les dérivés du pétrole

Selon le niveau de transformation, les dérivés du pétrole peuvent être des carburants, des gaz de pétrole liquéfié pour les voitures, du kérosène pour les avions ou encore toutes sortes de fioul pour les usages domestiques. Près de la moitié des produits dérivés du pétrole sont nécessaires pour le transport (essence et gazole).

Les dérivés du pétrole sont aussi très utilisés en industrie notamment pour les peintures, les engrais, les cosmétiques mais aussi le plastique. Le pétrole sert également de combustible pour le chauffage comme les gaz liquéfiés (propane et butane) qui sont mis en bouteille sous pression pour les usages domestiques.

Le raffinage du pétrole

Une fois le pétrole brut extrait, il doit subir un traitement de raffinage pour être utilisable. Le raffinage consiste à séparer la matière brute en une partie lourde et une autre qui est légère. Pour ce faire, le traitement de raffinage extrait les éléments indésirables pour ne garder que les hydrocarbures.

Le raffinage permet ainsi de purifier le pétrole et de le transformer en produits de composition à peu près constante comme les carburants, les combustibles et les matières premières.

Les différentes étapes du raffinage

La distillation, la première étape du raffinage, permet de séparer le pétrole brut en différents groupes d'hydrocarbures. D'autres étapes comme le craquage, le reformage et la désulfuration suivent la distillation. Selon le type de pétrole brut et la demande du marché, les raffineries peuvent choisir le type de production à l'issue des traitements.

Les raffineries utilisent généralement de hautes températures (500°C) et/ou de très fortes pressions afin d'obtenir des hydrocarbures plus légers. De plus, elles disposent d'importants volumes de stockage, des installations de réception des produits bruts mais aussi des installations pour expédier les produits finis.

Les procédés chimiques les plus complexes et les plus importantes raffineries du monde

Aujourd'hui, le raffinage ne se limite plus à la séparation des différents hydrocarbures présents dans le pétrole brut. À l'aide des procédés chimiques complexes, les produits finaux peuvent être optimisés. Les différents groupes d'hydrocarbures issus du pétrole subissent ainsi des transformations et des améliorations pour obtenir de nouveaux produits commercialisables, répandant aux normes environnementales.

Le groupe indépendant Philia, œuvrant dans l'industrie du pétrole, est actif dans la chaîne pétrolière. Présentes dans les marchés internationaux, l'entité Philia Energy s'occupe des problématiques énergétiques et l'entité Philia Trading traite la spéculation du pétrole. Le Directeur du développement Daniel Ndiaye contribue grandement à la prospérité de ce groupe et prend part à l'étude du pétrole et de ses dérivés.

En ce qui concerne les raffineries les plus importantes en fonction de leur fonctionnement et leur capacité de raffinage, l'Inde héberge la plus grande raffinerie du monde. Cette dernière est appelée Raffinerie de Jamnagar et elle produit 1 million 240 barils par jour. Le Venezuela occupe la seconde place avec sa raffinerie qui produit 940 000 barils par jour. La Corée du Sud arrive en troisième position avec une production de 775 000 barils par jour par la Raffinerie de Yeosu.